La véritable innocence

"La véritable innocence est la capacité d’expérimenter directement ce qui est ici en ce moment sans le moindre désir que cela paraisse, agisse, ou soit ressenti différemment.

L’innocence est l’ouverture, la volonté de voir et de faire confiance, même si ce qui apparaît semble absolument indigne de confiance. La véritable innocence n’est pas de la naïveté, ni de l’illusion. Toutefois, elle implique la vulnérabilité. La volonté d’être innocent est la volonté d’être blessé. Cette volonté d’être vulnérable est ce que le terme "guerrier spirituel" signifie vraiment. Être vulnérable demande plus de courage que d’être cynique, fort, ou puissant. Il faut du courage pour être ouvert, innocent et prêt à être blessé.

En raison de la nature des relations extrêmement proches, en particulier entre parents, enfants, amants, et partenaires, on peut souvent être blessé. Alors quoi ? Être blessé peut sembler la fin du monde, mais ça ne l’est pas. La blessure blesse. Le degré auquel vous êtes prêt à être blessé, ne voulant pas être blessé mais prêt à l’être, est le degré auquel vous êtes prêt à aimer, être aimé et être enseigné par l’amour. L’amour peut être votre professeur, mais il n’enseigne jamais le retrait de l’expérience de la douleur. Les autres personnes ne sont pas la source de votre douleur, la source de votre douleur est le fait que vous aimez.

Ayez confiance en l’amour. Si l’amour doit vous blesser, alors laissez-vous blesser pleinement. Laissez-vous anéantir. Laissez votre cœur brisé ouvert de sorte qu’un amour encore plus profond puisse être révélé."

Gangaji