Traversée #7 - Fin

A un moment, il faut se prendre entre quatre yeux, ceux du corps et ceux du dedans, et arrêter de regarder l’ego spirituel avec l’ego quand même.

Kenneth Wapnick signale très bien ce danger de regarder l’ego avec l’ego, au lieu de voir dans la lumière de l’Esprit ou du Christ, et perdre ainsi de vue la Lumière et la Splendeur qui est, que nous sommes...

Chacun-e est unique mais cela ne fait pas de nous pour autant des cas particuliers.