Je suis une cigogne

De Amandine Laëtitia Brossard, 31. décembre 2017

 

A l’aube de 2018 je suis une cigogne
Attendant le vent favorable
L’ascenseur céleste je tourne
En paix je ressens et j’observe

Je regarde droit devant
Je ne sais pas exactement quelle sera ma route mais je connais la destination
Migrer est en moi
Voler est ce que je suis
inscrit et graver sur mon âme

La grande voix

Des milliards de battements pour trouver le juste
Celui qui s’intègre avec le ciel
Dans l’oeil du cyclope je sens le courant me porter
Monter, monter, jusqu’à trouver le bon air et décoller
Monter si haut pour le voyage si loin

Puis nicher

Pourquoi ?

Je suis la cigogne
Qu’il en soit ainsi et au-delà

Je dédie ce texte à mon fils Eden auteur des peintures qui l’accompagne.
Une semaine avant sa naissance une cigogne a niché sur le toit d’a côté, ce qui est bien rare en Auvergne. Mais la vie jonchée de signes me l’a offert.

AMARI