Liebe

De Hélaine Charbonnier Teljesseg, 1er. février 2018

 

J’adore les libellules et cela depuis toujours. J’aime leur maintien. Leur élégance. Leur mise. La scintillance de leurs ailes. J’aime leur façon de survoler l’étang et comme elles se chauffent aux rayons du soleil le soir en jolis rangs.

Et puis j’aime ce qu’elles ont à me dire, surtout depuis que j’en ai découvert la teneur, mais j’appréciais déjà leur conversation lorsque j’ignorais être par elle concernée. Oui, j’aimais, et cela bien avant que de m’y sentir prête, ce changement permanent auquel elles nous invitent. Cette adaptabilité dont elles sont expertes et qui les fait passer de l’eau à l’air et changer de direction en une danse à pas glissés.
« Voulez-vous valser ? » disent-elles.
« Avec la lumière… » peuvent-elles joliment ajouter.

Mais l’énergie dont elles sont porteuses n’a nul besoin de cet amour que je leur porte pour que je puisse en bénéficier. Elle est là, disponible pour moi certes, mais aussi pour chacun.
Ainsi pouvons-nous y faire appel lorsque nous souhaitons voir opérer des changements grâce à quoi nous allons réaliser notre plein potentiel et montrer nos véritables couleurs. La solliciter lorsque nous nous sentons coincés dans une situation et que nous sommes désireux de voir les choses sous un autre jour.

La libellule nous communique sa légèreté. Elle nous aide lorsque nous sommes submergés par les émotions et quand nous peinons à discerner le faux du vrai.
Enfin, elle nous accompagne lorsque nous nous apprêtons à transmettre des messages aux gardiens de la nature et aux esprits des plantes.

La libellule ? Juste un amour de petit être ailé…