Gardien du jeu

De Anne Steinlein, Eva Wissenz, 14. décembre 2018

 





Par malice et bienveillance, je garde ce trésor
Tout en espace, en distance, en recul
Souvenez-vous du jeu et toute la joie qui l’accompagne
Souvenez-vous d’en rire souvent
Souvenez-vous aussi d’en changer les règles à chaque fois
Qu’en vous et autour de vous
Le Vivant sera menacé d’une ombre ou d’un coup de sabre
Engagez-vous avec sérieux mais n’oubliez pas la légèreté
Car c’est elle qui fait avancer, qui fluidifie et décolle
C’est elle qui invente et déconstruit
Pour mieux semer
Pour mieux s’aimer.

Peinture Anne Steinlein. Texte Eva Wissenz. Expo en cours à Paris, "Gardiens de la terre"