Alliance sublime

 

Femme tisseuse de voiles
Je décide de légèreté
M’entourer de voiles doux
Comme un bateau sur l’eau
S ’nvolent au vent

Mon sourire en coin de bouche alors que tu cherches dans le silence de ton cerveau
Toi gouvernail je me laisse porter
Allez !
Juste à sourire et à m’amuser
Je ne veux plus penser

Je me laisse vibrer
Déposant à tes pieds mon arme mentale
Pour que cette qualité qui est tienne se renforce alors que je m’en découvre

Moi c’est dans mes histoires que je rêve et je tisse l’avenir
Dans le présent légèrement sans même trop réfléchir
Ma grande force est dans l’instant

Alliance sublime

Texte : Amandine Laëtitia Brossard - Image : Sandy Octavia