Un (autre) mot sur le rêve...

De Nos invités, 3. septembre 2018

 

J’adore le travail de Willem, son approche. J’adore ses textes et je lui en chipe de temps en temps (avec son amical consentement). Quand j’ai commencé à écrire, tout venait par les rêves... et ça continue. Les Aborigènes m’ont "appris" ça... J’ai mis 20 ans à l’ancrer : vivre depuis la doublure du monde. Willem en parle très bien... Bonne lecture !

"Je pense vraiment que la façon dont je pratique le rêve est une forme de chamanisme. Pas le chamanisme au sens d’une culture ancienne. Je ne suis pas né dans ou adopté par une culture sibérien (ou une autre culture basée sur le chamanisme traditionnel.)

Tout l’honneur devrait aller aux Evenk, aux Bouriates et plein d’autres cultures de cette partie du monde. Grâce à eux, grâce au chamanisme, beaucoup de gens en Occident comprennent ce qui se passe dans leur vie.

"Ancient" (culture) indique le temps.
... Rêver n’est pas basé dans le temps. Pas dans un sens linéaire. Et ce n’est pas non-linéaire non plus.

Le mot “non-linéaire” est une étiquette et rêver est si multi-dimensionnel que l’étiquette ne colle pas.

Rêver est au-delà de l’idée du temps et de l’espace. Les rêves sont plus que des images, des pensées ou des sentiments. Les rêves sont des concepts profonds.

Quand nous rêvons, nous comprenons. Nous comprenons d’une manière plus profonde, avec notre âme.

Quand nous rêvons nous sommes dans le non-temps, dans le “temps-de-maintenant”.

C’est toujours “le maintenant”. Et nous sommes toujours dans “l’ici”. Et nous, les rêveurs, nous mêmes, nous sommmes au-delà du temps et de l’espace.

Nos origines ne se trouvent pas dans un pays avec un drapeau, peu importe à quel point le drapeau ou le pays est beau. Nos origines ne sont pas avec un parti politique ou une direction politique, ou même une religion. Notre origine réside dans le rêve profond de l’unité, de la non-séparation, la non-fragmentation.

Nous venons d’un lieu de complétude, et nous sommes, en tant que rêveurs multidimensionnels, complets en nous-mêmes. Nous sommes un. Toujours été un et sera toujours un.

C’est une connaissance “open source” : le monde est un rêve. Nous sommes ses créateurs. L’idée de séparation et fragmentation est une illusion.

Alors sois heureux, car tu n’as pas besoin de chercher. L’objectif a déjà été atteint, le chemin a été parcouru, le travail a été fait.

Sois ici, sois maintenant, sois présent et rêve d’un beau monde."

Willem Hartman

Un autre texte de Willem sur le rêve à lire ici.