Louve

De Amandine Laëtitia Brossard, 1er. novembre 2018

 





T’as vu ma Lumière
Saches qu’il y a la même intensité dans les cavernes que dans les voûtes célestes
C’est ton attitudes qui détermine ce que à quoi tu accèdes de moi
Comme une louve
J’irradie ou je tétanise
Et l’univers utilise ma voix pour faire passer ses messages
Posthumes ou de mariage
Choisis ton camp

Je suis tisseuse d’un bout à l’autre du fil
Paraît même que je peux le couper

Quand l’âme noire se refuse à se libérer
Alors la terre ne veux plus de toi sur elle

Pourquoi faire ?
Encore la guerre

Ça a assez duré

Gardienne et louve
Tu cesses de respirer
Tu t’étouffes de ton propre souffle bouillant
Taureau
Tu refuses
Tu essayes de t’échapper sous la nappe rouge, bouillante, ta chaleur te consume
Et tu fumes de l’intérieur
Comme un saumon
Assommé

Con
Décontenancé

Fini la guerre
Arrêt

Cardiaque

Cœur
Plus de bruit

Le Silence a repris son chant
Doucement
Pour que coule la vie
Limpide
Cristal
Et moi mon sourire comme déesse de l’eau, fluide et légère

Tout ça n’était qu’un rêve
Un songe
Car tu as disparu au même titre que tu n’as jamais existé

Inutile
Dans la société de rentabilité que tu as créé il ne reste qu’un souffle bien trop insignifiant pour nourrir un brin d’humanité
🌟