Plus jamais seule

De Amandine Laëtitia Brossard, 14. février 2018

 

Dégoulinante, le regard fixe elle sortait de la marée.
L’autre femme la regardait, grisée par ses mots si simples, justes, sages.

La plupart des gens que je croise ont l’angoisse d’être seuls. Ils passent pourtant leur temps à combler ce vide sans fond par des confettis...
Ils pensent au trou noir, ont peur du trou noir, le vertige à l’idée de passer quelques secondes avec ce rien, ils arrivent même à participer à des stages de développement personnel en groupe afin d’apprendre à être seul...
Apprendre à plusieurs à être juste seul...
C’est comique quand on y pense !
Apprendre à plusieurs à être juste seul...

Un rictus au coin de ses lèvres pulpées par le vent du Nord et l’autre abattue comme si elle s’enterrait dans le sol, peut-être allait-elle le trouver ce grand vide par le centre ! Aspirée de l’intérieur par la clef de toutes les portes.

Une porte magique, de l’intérieur vers l’extérieur, un vide si précieux qu’il fallait aller l’apprendre dans les grands espaces et les silences...

Apprendre à être seule pour ne plus jamais avoir à l’être !
Elle avait accepté la mission, de son jeune âge elle était devenu sage du silence et libre d’elle-même.
En mesure d’accomplir ce que les planètes avaient dessinées dans le ciel de sa naissance.

Ses cheveux pouvaient bien dégouliner, la tempête venir la balayer, son pas était celui de l’enfant d’opale en qui la rivière scintillante de la vie se réjouit et coule dans son flux naturel.

Ama - Personnage fictif d’un récit à s’offrir comme une capsule de guarana en pleine hiver...