Allie hasard

De Amandine Laëtitia Brossard, 2. avril 2018

 

Allie se demandait s’il était possible qu’elle l’ait déjà rencontré.
Se pouvait-il qu’il soit déjà passé à un moment et que ce qu’on appelle le hasard le lui avait rendu inaccessible à cueillir ?
Se pouvait-il que les personnages autour d’elle aient joué la scène comme des mercenaires aux visages familiers ?!
Une cousine, un père, une nièce...
Toute une famille militarisée en armes de sang et pics de chair.

Une profonde colère monta jusqu’à lui piquer le nez, la scène était limpide : c’était lui, des vacances à l’île des Oiseaux, il lui avait proposé de s’asseoir à la terrasse du café sur la place du marché et lui avait fait goûté du saucisson.
- Noisettes, piments, qu’est-ce que tu préfères alors ?
Il avait un beau sourire, des yeux-verres, transparents et sombres à la fois comme les profondeurs de l’eau ...

Un garçon d’ici, de la mer, les cheveux peignés par le vent.
C’était bien lui, dans son vague souvenir elle l’avait reconnu !

Allie rêvait souvent de cette homme qui jamais n’avait semblé exister ailleurs que dans son coeur, pourtant il était désormais devant elle !
Ses yeux pétillaient face au soleil et pour la seconde fois !

Étrange hasard qu’est la vie à nous expliquer qu’on est si nombreux sur la planète pour être pourtant si proches, des même rencontres qui s’écrivent et se tracent au fil du temps d’une façon inattendue, impensable et pourtant...

"Je sais bien ce qu’on raconte des hasards, j’y ai même cru !"
Mais lorsque le plus beau des hasards choisit ma porte pour y laisser s’installer un grand Amour je décide d’être nue, de me déshabiller des conneries qu’on nous vaccine comme autant de phrases immuables et je me laisse toucher par la vie, je me laisse emplir, car à bien y réfléchir c’est peut-être justement ça la Vie.

Allie, de son plus beau sourire.