Marcelline - Tableau parisien I

Depuis 1956, elle tient le café bougnat de la rue Marie et Louise, c’était un peu avant la destruction du dépôt de sel sur le Canal. Le lundi, comme (...)

« Noli me tangere » - Tableau parisien II

Sombre silhouette, il approche de Mathilde en tanguant depuis l’entrée en coin de la salle de jazz pour venir prendre place, s’il en trouve encore, (...)

La grève des mandales - Tableau parisien III

Il semble que tout ceci a commencé un matin en Italie, ou en Espagne peut-être, en tout cas dans un pays chaud et ancien de la vieille Méditerranée (...)

Place des Ternes - Tableau parisien IV

Il n’est pas tout à fait sept heures du matin et la nuit règne encore sans partage sur la ville. Un petit groupe d’hommes assez jeunes est déjà là, (...)

Les moineaux - Tableau parisien V

« Les moineaux sont des hommes extrêmement intéressants. Leur trait distinctif est de vouloir se tenir toujours au plus près de Dieu, dans une (...)

Le sens de l’équilibre - Tableau parisien VI

Près de la gare de l’Est, juste avant la bouche du métro, un marchand de bonbons se réchauffe la vie en jouant de la guitare espagnole. De temps en (...)

La veuve Dublin - Tableau parisien VII

Feu son mari était un puits de science, un homme dont le savoir rassurant s’enveloppait toujours d’élégantes vestes de tweed. Il avait étudié, (...)

Des nouvelles - En conclusion des Tableaux Parisiens

Un fou est passé ce matin devant chez moi et m’a demandé comment ça va ? C’est un matin de grand vent qui annonce des tempêtes sur la lande des (...)

Ciel intérieur

Dans ce très beau livre de photographies, Angélique Boudet présente sa vision vibrante et sensible du monde tel qu’elle le voit, tel qu’elle le vit, (...)

Long Cours et Bouts du Monde

La question qui se posait dans la chronique précédente de la spécificité de la littérature dite jeunesse se pose à nouveau avec la littérature de (...)

Le vieux qui gardait la mer

Karin Huet a plus que roulé sa bosse sur mers et océans, une bosse pleine de graines d’histoires, comme le petit joueur de flûte kokopelli qui sème à (...)

La Maison du Jouir

Une fois n’est pas coutume, une petite parcelle directe de ma vie avec cette lettre reçue d’un ami, si sincère que je n’hésite pas à la partager... et (...)

Cuba, pile et face (1/7)

C’est comme un petit caillou qui tangue, passe et repasse au fond du gosier, que je voudrais cracher et qui finit par franchement m’irriter. Le (...)

Cuba : Santiago (2/7)

Santiago de Cuba L’avion (anciennement de la l’aéroflotte russe) se pose vers 2h du matin. Je voudrais repartir. Jamais je n’ai eu si peu envie (...)

Cuba : De Baracoa à Guardalavaca (3/7)

Vers Baracoa El pensiamiento y la cocienza puede mas que el terror y la muerte. Écrit sur un mur à 11 km du centre polytechnique Lénine sur la route (...)

Cuba : De Guardalavaca à Trinidad (4/7)

Guardalavaca Des patrouilles partout, une jolie route, une autre planète bien propre juste pour les touristes, où les Cubains de peuvent même pas (...)

Cuba : Trinidad et Cienfuegos (5/7)

Trinidad C’est joli Trinidad, surtout après avoir passé la nuit à chasser les cucarachas ! En voyage, ils sont marrants les Français, ils ne parlent (...)

Cuba : Varadero (6/7)

Varadero Cauchemar total. Dans la nuit, à la recherche du « Bodegon criollo » indiqué par le portier, un jeune gars, un Allemand je crois, tout (...)

Cuba : La Havane (7/7)

La Havane A l’arrivée à La Havane, Lorin court après le bus car il a oublié son portable et la nuit l’engloutit. Je dépose Eerik à leur pension, sur (...)

Florent Tillon - filmeur de ruines actuelles

J’ai aimé votre travail (et notamment votre film sur Détroit) parce qu’il n’est pas idéologique ce qui est plutôt rare par les temps qui courent. Je (...)